Comment briser l’isolement quand on est seul

mercredi mai 08 2019

Read the full article here by petitsfreresdespauvres….

Que faire quand on est seul ? Les Petits Frères des Pauvres, qui luttent contre l’isolement des personnes âgées, vous proposent quelques conseils simples à mettre en place pour recréer du lien social.

Raconter sa journée, ses soucis ou parler de ses lectures. Pour plus de 300 000 personnes âgées qui sont dans un isolement extrême et ne rencontrent quasiment jamais ou très rarement d’autres personnes, ce plaisir simple n’est plus qu’un lointain souvenir. Isolées, sans famille, amis ou voisins, elles se retrouvent dans la solitude la plus complète. Mais rassurez-vous, solitude et isolement ne sont pas définitifs !

1- Je suis seul : un verre et une discussion dans les cafés solidaires

Les Petits Frères des Pauvres ont ouvert deux cafés solidaires à Paris (75). Leur mission ? Lutter contre l’isolement et l’exclusion en offrant un espace convivial et culturel ouvert à tous. Autour d’une boisson, vous pourrez discuter avec les bénévoles ou les clients, lire les journaux, découvrir des expositions ou participer à des conférences.
En milieu rural, des camions-cafés sillonnent les routes pour offrir goûters et moments de discussion dans les villages. C’est le cas de la Baraque à frat (43) et le Petit café tous les 15 jours à Prémery (58).

2- Je suis seul : les visites aux personnes âgées des Petits Frères des Pauvres

Les Petits Frères des Pauvres qui luttent contre l’isolement des personnes âgées de plus de 50 ans, prioritairement les plus démunies, leur rendent visite sur leur lieu de vie(à domicile, en hébergement collectif ou encore à l’hôpital) en ville comme à la campagne. Ces visites permettent de recréer du lien social, de briser la solitude et de reprendre goût à la vie.

3- Je suis seul : une ligne téléphonique pour confier ses problèmes

Besoin de parler et d’être écoutés ? Mis en place en 2007, le numéro vert ”Solitud’écoute” des Petits Frères des Pauvres propose une écoute gratuite, anonyme et confidentielle qui constitue un lien vers l’extérieur pour toutes les personnes de plus de 50 ans qui ne peuvent pas se déplacer ou qui recherchent une oreille bienveillante, quelqu’un à qui parler, sans jugement.
Le 0 800 47 47 88 est un numéro gratuit, anonyme et confidentiel avec une permanence d’écoute tous les jours, y compris les week-ends et jours fériés, de 15h à 18h.